retour

L’Argus de l’assurance : Les assureurs britanniques peaufinent leurs sorties

PUBLICATIONS

AUTEUR : Robert CORCOS

Intervention de Robert Corcos, avocat associé FTPA, à propos des assureurs britanniques, dans L’Argus de l’assurance.

La création d’entités européennes devrait permettre aux assureurs de développer leurs activités de souscription sur le continent.

Deux ans et demi après le référendum sur le Brexit, les questions sur le devenir du Royaume-Uni après sa sortie effective de l’Union européenne, en mars 2019, sont nombreuses. Devant l’impasse parlementaire, les hypothèses d’un autre référendum ou de l’organisation d’une nouvelle élection législative semblent gagner en popularité.
Indépendamment de ces scénarios, le secteur de l’assurance outre-Manche peaufine ses préparatifs.

Pour compenser l’éventualité d’une perte du précieux sésame, les assureurs britanniques ont, pour la plupart, opté au cours de ces derniers mois pour deux dispositifs juridiques distincts : la création de filiales dans l’un des États membres ou la mise sur pied de sociétés européennes (SE). « Ces deux types de structures permettent d’aboutir au même résultat, à savoir la possibilité de continuer à servir les besoins des clients de l’EEE (Espace économique européen – NDLR) dans une ère post-Brexit », explique Robert Corcos, avocat associé au sein du cabinet FTPA.

L’intégralité de l’article est disponible dans L’Argus de l’assurance (L’article est réservé aux abonnés).

x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience du site et contribuer à l'amélioration de la plateforme. En cliquant sur "Accepter", vous acceptez notre politique de cookies.

Accepter Refuser
x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience du site et contribuer à l'amélioration de la plateforme. En cliquant sur "Accepter", vous acceptez notre politique de cookies.

Accepter Refuser